Budget logement étudiant : comment s’y prendre ?

Budget logement étudiant

 

Eh oui ! Avant même de chercher un logement étudiant, vous devez vous concentrer sur une étape importante : définir votre budget ! Beaucoup de jeunes étudiants ne prennent pas la peine de faire le point sur leurs finances avant de se mettre en quête d’une chambre d’étudiant ou d’un studio. Autant vous le dire tout de suite, c’est une erreur. Pour commencer, cela vous permettra de faciliter vos recherches. Ensuite, votre budget vous permettra d’éviter de vous embarquer dans une location que vous ne pourrez pas assumer par la suite…ce qui, vous en conviendrez, n’est absolument pas le but. «Mais comment établir un budget pertinent ? », me direz-vous. Vous êtes tombé sur le bon article, car nous allons justement répondre à cette question. Que prévoir dans son budget ? Quels sont les frais auxquels vous ne vous attendez pas ? Quels sont les frais liés à votre installation ?  Préparez-vous ! À partir d’aujourd’hui, établir un budget sera une seconde nature pour vous. Alors, à vos stylos !

 

Les frais liés à l’installation dans un logement étudiant

En général, la plupart des étudiants sont assez bien préparés aux frais liés à leur déménagement. Toutefois, comme vous le disaient sans doute vos parents, il vaut mieux prévenir que guérir. C’est justement pour cette raison que nous allons passer en revue les dépenses occasionnées par votre installation ! Pour commencer, sachez que vous devrez fournir un dépôt de garantie à votre propriétaire qui vous sera restitué en fin de bail. Pour cela, vous devrez débourser entre un et deux mois de loyer. Autre source de dépenses : l’équipement et le mobilier. Que ce soit pour la location d’un camion ou l’achat de nouveaux meubles, soyez prévoyant. Bien entendu, si vous venez de vous engager dans une location meublée, ces dépenses ne vous concerneront pas. Pour terminer, les étudiants qui ont recours à une agence devront également régler les frais liés à la gestion de leur dossier. Comme vous le savez, tout travail mérite salaire ! Il ne faut donc pas vous attendre à bénéficier des services de professionnels gratuitement. Évidemment, n’oubliez pas de compter votre premier loyer ! Malheureusement, il n’est jamais offert. Une fois que vous aurez réglé tous ces frais, vous pourrez enfin emménager sereinement dans votre nouveau logement étudiant.

 

budget logement étudiant

 

En résumé, vous devrez payer dès votre installation :

  • – Le dépôt de garantie (1 ou 2 mois de loyer) qui vous sera restitué
  • – Le premier mois de loyer (ou du prorata)
  • – Les frais d’agence (si recours à une agence)
  • – L’équipement et le mobilier de votre logement étudiant (si non meublé)

 

Les frais liés à votre logement étudiant

Vous êtes maintenant installé. Toutefois, en plus de votre loyer mensuel, d’autres charges s’ajoutent chaque mois. Eh oui ! Votre budget ne se limite pas à votre loyer et aux dépenses occasionnées par votre installation. Chaque année, de nombreux étudiants ne comptent pas dans leur budget les frais liés au logement. Conséquence ? Certains d’entre eux ne parviennent pas à assumer le coût de leur nouveau logis. Eau froide, électricité, gaz, téléphone, internet, chauffage, entretiens des espaces verts… Vous devez ajouter tous ces frais au budget de votre logement étudiant. Vous l’aurez donc bien compris, rien ne doit déjouer votre vigilance, chaque détail compte. Obligez-vous à faire la liste de toutes vos dépenses mensuelles ! Cela vous permettra d’établir un budget clair et précis. Cependant, rassurez-vous ! Inutile de retourner dans vos cours de math pour réaliser cette opération financière de la plus haute importance… Une simple calculatrice sera largement suffisante.

 

budget logement étudiant

 

En résumé, en plus de votre loyer mensuel, ces charges sont souvent à ajouter :

  • – L’eau froide
  • – L’électricité ou le gaz
  • – L’ouverture d’une ligne téléphonique et internet
  • – Le chauffage
  • – L’abonnement téléphonique et internet
  • – L’entretien des parties communes et des espaces verts

 

Les frais liés à la sécurité et aux taxes de votre logement étudiant

Voilà ! Vous pensiez avoir tout prévu et bouclé votre budget avec brio. Pourtant, un matin, alors que la journée avait parfaitement commencé, vous découvrez, avec étonnement, une surprise dans votre boîte aux lettres : la taxe d’habitation ! À ce moment précis, c’est la panique ! Vous vous diriez sans doute : « Moi, payer la taxe d’habitation ? Mais je suis étudiant ! C’est sans doute une erreur ». Malheureusement, ce n’est pas le cas. En effet, s’il est possible d’obtenir une exonération, un étudiant qui dispose d’un logement au 1er janvier de l’année est tenu de payer cette taxe. Encore une fois, cet exemple montre à quel point il est important de prévoir tous les aspects dans votre budget. Autre dépense souvent négligée : l’assurance habitation. En tant que locataire, vous avez l’obligation de souscrire à une assurance habitation. Toutefois, cela ne devrait pas chambouler tous vos calculs. Comptez entre 20 et 60 euros par mois et vous serez assuré.

 

budget logement étudiant

 

Voilà, vous êtes maintenant préparé à toutes les éventualités ! Vous souhaitez en savoir plus ? N’hésitez pas à vous abonner à notre chaîne YouTube : https://www.youtube.com/user/Immojeune

Nous abordons de nombreuses problématiques liées au logement étudiant. Vous pourrez avoir accès à de nombreux conseils qui vous permettront de rechercher un logement étudiant en toute sérénité.

Vous êtes à la recherche d’un logement étudiant ? Inscrivez-vous gratuitement sur www.immojeune.com, le site consacré au logement étudiant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *