Logement étudiant : comment réaliser le dossier de location idéal ?

Dossier de location étudiant

Comme tous les étudiants qui cherchent un logement, vous devez préparer un dossier de location… Et, pour que vos efforts ne soient pas inutiles, il vaut mieux l’élaborer avec soin ! Chaque année, les étudiants sont de plus en plus nombreux à chercher un toit pour l’année scolaire. Pourtant, le problème est toujours le même ! Le nombre de logements étudiants est largement insuffisant. Dans certains secteurs, on peut même qualifier ce phénomène de véritable pénurie. Dans ce contexte, le dossier de candidature devient déterminant. Si vous le réalisez avec soin, il vous permettra d’obtenir un logement correspondant à vos attentes. En revanche, pour les étudiants moins consciencieux, trouver un logement pourrait devenir un véritable parcours du combattant. Alors, quels documents doit-on fournir dans son dossier ? Quelles sont les pièces justificatives à joindre ? Quels documents un bailleur peut-il exiger ? Afin d’aider au mieux les étudiants dans cette épreuve, ImmoJeune prend l’initiative de répondre à ces questions.

 

Quelles sont les pièces à fournir dans son dossier de location ?

Vous vous en doutez certainement, un dossier de location doit faire de vous le « locataire idéal » ! De plus, avec les étudiants, les bailleurs ont tendance à être particulièrement vigilants. Est-il fiable et responsable ? Pourra-t-il payer les loyers ? A-t-il un garant financier suffisamment solide ? De nombreuses questions traversent l’esprit d’un propriétaire lorsqu’il doit choisir son futur locataire. En lui fournissant certaines pièces justificatives, vous pourrez facilement le rassurer. En dehors de vos papiers d’identité et de ceux de votre garant, certains documents sont toujours demandés dans un dossier. Par exemple, vous devrez joindre les trois dernières fiches de paie de la personne qui se porte caution pour vous. De même, pensez à fournir un justificatif de domicile ainsi qu’une feuille d’imposition. Toutes les pièces qui vous permettront de prouver que vous pourrez régler le loyer chaque mois sans difficulté seront à votre avantage. Pour plus de clarté, voici la liste exhaustive des documents qui doivent figurer dans votre dossier de location.

Si vous êtes étudiant :

  • – Une fiche de renseignement
  • – Photocopie de votre carte d’identité
  • – Photocopie de votre carte étudiante
  • – Une convention de stage (si vous êtes en stage)
  • – Une attestation d’inscription

Si vous êtes salarié :

  • – Photocopie d’une pièce d’identité
  • – Vos trois derniers bulletins de salaire (originaux et copie)
  • – Votre contrat de travail (original et copie)
  • – Votre dernier avis d’imposition (original et copie)
  • – Votre relevé d’identité bancaire
  • – Vos dernières quittances de loyer du dernier logement occupé (original et copie)

Pour le(s) garant(s) :

  • – Photocopie d’une pièce d’identité
  • – Une attestation de l’employeur mentionnant la date d’embauche, le type de contrat (CDI, CDD…), la rémunération
  • – Les trois derniers bulletins de salaire
  • – Le dernier avis d’imposition
  • – La taxe foncière (si propriétaire)
  • – Les trois dernières quittances de loyer (si locataire)
  • – La carte professionnelle ou un extrait KBIS (datant de moins de trois mois si vous êtes chef d’entreprise, artisan ou commerçant) + le dernier bilan comptable

 

Quelles sont les pièces à ne pas fournir dans un dossier de location ?

Dossier de location étudiant

Vous êtes à la recherche d’un logement étudiant ? Sachez  que les propriétaires ont l’interdiction d’exiger certains documents. Depuis que la loi de « modernisation sociale »  a été votée en 2002 pour compléter celle du 6 juillet 1989, l’État est beaucoup plus sévère en ce qui concerne les pratiques discriminatoires ! Oui, vous avez bien compris ! Lorsque vous constituez votre dossier de location, vous n’êtes pas tenu de fournir des pièces jugées discriminatoires. Par exemple, un propriétaire ne peut, en aucun cas, vous forcer à lui fournir un dossier médical ou un casier judiciaire. Il est aussi important de préciser qu’un bailleur n’a pas le droit de vous demander un dépôt de garantie si le loyer est payable d’avance pour une période supérieure à 2 mois.  En conséquence, soyez vigilant ! Certains propriétaires peu scrupuleux n’hésitent pas à profiter de votre méconnaissance de la loi. Heureusement, la plupart d’entre eux sont honnêtes et ne cherchent pas à tirer avantage de la situation. Dans tous les cas, si un bailleur exige de vous des pièces justificatives illégales, n’hésitez pas à le signaler !

Voici les documents que les bailleurs ne peuvent pas exiger :

  • – Une carte d’assuré social
  • – Une attestation d’absence de crédit
  • – Une attestation du précédent bailleur
  • – Une autorisation de prélèvement automatique
  • – Un certificat de concubinage
  • – Un chèque de réservation de logement (ne jamais verser une somme d’argent avant la signature d’un bail !)
  • – Un contrat de mariage
  • – Un dossier médical personnel
  • – Un extrait de casier judiciaire
  • – Une photo d’identité
  • – Un relevé de compte bancaire

 

Quelles sont les particularités d’un dossier pour une colocation ?

Nous le savons tous, se loger coûte de plus en plus cher ! Face à cette augmentation du coût du logement, de nombreux étudiants prennent la décision de se lancer dans une colocation. Il est donc tout à fait légitime de s’interroger sur les particularités de ce type de location. Pour une colocation, chacun des participants devra fournir un dossier de candidature !  Vous devrez donc joindre les mêmes documents dans votre dossier que pour une location classique. Toutefois, le propriétaire peut mettre en place deux types de baux différents. Dans le premier cas, chacun des colocataires devra signer un bail individuel. En outre, il y aura autant de baux à signer que de pièces louées et chaque colocataire aura la jouissance exclusive de sa chambre. La deuxième solution consiste à signer un bail unique pour l’ensemble des colocataires. Cependant, soyez attentif à toutes les clauses de votre contrat ! Les propriétaires intègrent fréquemment dans le bail une clause solidarité. Il s’agit d’une mention indiquant que chaque colocataire est responsable de la totalité du loyer. Autrement dit, si un des habitants du logement décide de le quitter, vous devrez assumer sa part du loyer.

Contrat de bail colocation étudiant

 

Vous souhaitez en savoir plus ? N’hésitez pas à vous abonner à notre chaîne YouTube : https://www.youtube.com/user/Immojeune

Nous abordons de nombreuses problématiques liées au logement étudiant. Vous pourrez avoir accès à de nombreux conseils qui vous permettront de rechercher un logement étudiant en toute sérénité.

Vous êtes à la recherche d’un logement étudiant ? Inscrivez-vous gratuitement sur www.immojeune.com, le site consacré au logement étudiant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *