Quatre résidences étudiantes évacuées à cause … du « plat le plus épicé du monde »

Quatre résidences étudiantes évacuées à cause ... du « plat le plus épicé du monde »
Quatre résidences étudiantes évacuées à cause ... du « plat le plus épicé du monde »

Après que des étudiants ont préparé le « plat le plus épicé du monde » pour Halloween, dans leur campus de Manchester, quatre résidences étudiantes ont dû être évacuées, et le résultat était loin d’être appétissant.

Nul besoin de vous bassiner avec ce que peuvent contenir les campus étudiants. En plus des jeunes que nous sommes, des faits qui viennent taquiner le règlement intérieur des résidences étudiantes (jamais lu par quiconque d’ailleurs) sont bien connus : quand le foyer devient boîte de nuit et que les locataires jouent aux chaises musicales … avec les différentes chambres de tous les bâtiments confondus. Mais cette fois-ci, c’est en Angleterre que nous décernerons la palme d’or de la bêtise étudiante. Dans le campus de la très connue Université de Manchester, des amis ont voulu préparer Halloween, à leur manière dirons-nous. Exit les citrouilles et les bonbons, ce groupe de winners s’est lancé dans la préparation du « plat le plus épicé du monde », ce qui aura valu l’évacuation de quatre résidences étudiantes …

Le « plat le plus épicé du monde » fait évacuer quatre résidences étudiantes

Âmes sensibles s’abstenir.
Ce jour d’Halloween n’aurait certainement jamais dû exister pour ces étudiants visiblement en explosion d’imagination. Si la nourriture thaïlandaise, indienne ou encore venue tout droit du poulet frit de KFC peut provoquer une réaction inflammatoire chez certains d’entre nous, il n’en était rien du plat qu’ils ont tenté de préparer. Et pour cause, les témoins de cette expérience culinaire ont cru voir un remake de The Walking Dead version feu. Imaginez un peu la scène : des émanations venant du plat tellement fortes et nocives que les étudiants présents, maquillés de faux sang, dans la chambre universitaire se sont enfuis en toussant et même en vomissant. Certains témoins ont cru à une fuite de gaz et ont très vite appelé les secours.

Résultat : quatre bâtiments évacués, port de masque à gaz obligatoire dans la chambre et fumigation dans toutes les résidences étudiantes.
Et si vous vous demandez quel goût avait ce fameux plat, un étudiant, sûrement en quête d’expérience buccale suicidaire a avoué : « Je n’ai jamais rien goûté de pareil. C’était comme manger une poignée d’aiguilles et de punaises ».

Ce que nous on a imaginé … et vous aussi.

giphy

Source : munchies.vice.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *